Femme – Ruderal Exotique

14,00 

NOUVEAU
Une odeur de restes de cicatrices inoxudables mêlés au lichen émergeant de poubelles industrielles, c’est « Ruderal exotique » le nouveau disque de Femme.

inclus les MP3 du disque dès la commande sur ce site.

En stock

UGS : br-d 33 Catégories : , Étiquette :

Description

Après le succès critique de Chroma (2017), Femme publie « Ruderal exotique ». Arno Bruil (France Sauvage, Descendeur) et Jo Tanz (Opéra Mort, Fusiller) augmentent leurs explorations électroniques psychédéliques dans des territoires reconçus : cette fois-ci, la dégradation urbaine qui croît artificiellement sur la nature irradiée comme à travers l’esprit intoxiqué et prodigieux de Ken Russel dans « Au-delà du Réel ».

À écouter préférablement dans un caisson d’isolation sensorielle, dans un hôtel capsule d’un aéroport ou pendant une silencieuse poursuite en voiture électrique bourdonnant à travers la photo de Tim Buckley d’une L.A. saturée de pollution, « Ruderal exotique » est un florilège de synapses à combustion lente, ces connections magnétiques minuscules qui s’accrochent désespérément en se cherchant l’une l’autre lorsque ton esprit s’attend au marteau qui mettra fin à l’ordalie pendant que ton corps languit sur une grosse pierre sous le soleil éclatant de Midsommar.

« Ruderal exotique », c’est de la lounge pour Bob, ou Bruce, ou encore Fred, faisant pousser la Mors Ontologica dans la ferme de « Substance Mort » de Dick, c’est un New-Path encore plus tordu et complexe, dévoilé par Chris Carter de Throbbing Gristle, s’étalant depuis le futur de la technologie pour retourner ensuite dans le présent de «24 Vues du Mont Fuji, par Hokusai » de Zelazny.

De nouvelles espèces apparaissent suite à la destruction d’espèces plus anciennes, la vie émerge des débris industriels qui ressemblent à du tissu cicatriciel et sentent l’acier parsemé de lichen.

Pour les apprentis biotechniciens DIY de Femme, plonger dans ce cloaque de données environnementales est une joie, et leur musique brille dans l’obscurité des déchets globalisés comme une symphonie pour une flore scintillante et une faune stridente.

Rassurant comme les jardins de Virginia Astley, vibrant comme les collages de métropoles de Steve Reich, évocateur comme l' »Uguisudani apocalypse » de Gerogerigegege, il s’agit d’un monde à part entière, et pourtant c’est aussi notre monde tel qu’il est aujourd’hui. Des machines d’IA s’avancent dans des champs de blé OGM, déchiquetant les cigales et les vers, et plantant à leur place des tessons d’acier qui rouilleront et feront place à la nouvelle machine, le tout documenté par Stephen Mallinder et Richard H Kirk.

Longue vie à la nouvelle chair de la résistance réaliste de Femme !
– Guy Mercier

Informations complémentaires

Poids 0.250 kg
Digital

MP3

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Femme – Ruderal Exotique”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *