etrangeressac aout 2010

C’est le duo dance version « Grande Triple Alliance de l’Est »: faussement technique, vraiment niqué. Nos deux gaillards aux pseudos de mercenaires cuvent de l’électronique pornographique dans un coin d’architecture. S’obstinent sur des notes, des combinaisons. Montent le son car il faut que ça sèche net la communication de proximité. Ils font ça avec l’aplomb de survivants balafrés mais la froideur affichée n’est qu’un gel psycho-activé: en leur for intérieur ils bouillonnent de crasserie punk à la bière chaude. Sous leurs ongles noirs ils font des miracles, catapultent un énorme night club suitant dans un PMU sordide de rase campagne, séquestrent le taulier à coup de jack et font péter les réserves dans une volée de tables. Même dans ton bunker ils viendront te chercher. Tu les entends. Ils sont là. Scorpion Violente.
Max Dembo

Leave a Reply