Category Archives: Scorpion Violente

gutsofdarkness january 2011

Scorpion Violente, c’est le nom de groupe que j’aurais aimé inventer. Tout y est : le dérèglement syntaxique en guise de pseudo du flic pourri hors de contrôle, celui qui t’observe derrière ses lunettes aviateur, le jean serré et la moustache virile ; ou bien celui du pimp gay TTBM, le dard dressé, qui te foutra la mandale du siècle parce que t’as pas soulevé assez d’hommes mariés, et tu l’auras bien méritée celle-là, feignant. Ouais, il y a tout ça derrière Scorpion Violente, du sexe marchand, de la tristesse post-coïtale, de la violence gratuite, des mecs qui serrent d’autres mecs parce qu’il faut bien tromper l’etouffante tension d’une nuit trop chaude. Allez, pose ton blouson, mecton, et viens danser avec moi sur la piste souillée de sueur et de sang séché, là où se jaugent les mâles en quête de nouveau territoire, viens me faire vibrer au rythme de tes brusques ondulations, ce soir c’est le Scorpion qui joue, laisse-toi transporter, ça monte en toi, ça te rend plus fort, c’est bien, mais pars pas en bad, hein mecton, reste avec moi surtout, que t’aies conscience de ce qui va se passer… c’est tout ça Scorpion, de la syncope cokée, un son tripé qui pue le vomi de houblon à dix mètres, une main aux ongles douteux, dangereusement insistante, qui n’aurait jamais dû s’égarer dans la moiteur de ton skinny pants. (samedi 15 janvier 2011)

etrangeressac aout 2010

C’est le duo dance version « Grande Triple Alliance de l’Est »: faussement technique, vraiment niqué. Nos deux gaillards aux pseudos de mercenaires cuvent de l’électronique pornographique dans un coin d’architecture. S’obstinent sur des notes, des combinaisons. Montent le son car il faut que ça sèche net la communication de proximité. Ils font ça avec l’aplomb de survivants balafrés mais la froideur affichée n’est qu’un gel psycho-activé: en leur for intérieur ils bouillonnent de crasserie punk à la bière chaude. Sous leurs ongles noirs ils font des miracles, catapultent un énorme night club suitant dans un PMU sordide de rase campagne, séquestrent le taulier à coup de jack et font péter les réserves dans une volée de tables. Même dans ton bunker ils viendront te chercher. Tu les entends. Ils sont là. Scorpion Violente.
Max Dembo

still single July 2010

New mindless electro minimalism from France, part of the whole crew with the logo (I suppose it is called “La Grande Triple Alliance Internationale de l’Est,” an umbrella operation for A.H. Kraken, the Anals, the Feeling of Love and related parties). It took a few listens to grok whether this duo was taking the piss, but there is a method here, even if it’s one that sets the drum pattern apart from the speed of the notes played on the synth, either to disorient, or to show the listener that they don’t know/don’t care how to make it work like everybody else. That little difference is what makes “Roma Violente,” a long-ish, static disco-minimal melody into the serious track that it is. Examples on the flipside are more spare and with somewhat of an industrial bend – “Mi Pute Mi Soumise” marches along with distortion and death in tow, while “Ich Kann Nicht” delivers the Germanic, stark yelling and murderous shocks you might expect from such a title. Another great record from B-D that doesn’t fit neatly into any one style or category. 500 copies. (Doug Mosurock)

20jazzfunkgreats June 2010

Scorpion Violente’s Untitled 12, out in Bruit Direct Disques is one of the most brutal packages to recently arrive at 20jazzfunkgreats bunker. It contains 3 awesome slabs of cold war psy-ops, martial nihilistic mechanics and cyborg bass boost that will fulfil all your dirty proto-NWD dreams. Rome Violente is our choice, it does indeed sound like the Flirts’ ragged, switchblade touting cousin, the one who crawled from the gutter after being raised by mutant vermin. Or P.I.L.’s submission for the Escape from New York theme, sadly intercepted by U.S. Border Police before it reached the hands of our man John Carpenter.

Minimal jacking music at its undead best, fear the city.
20jfg